21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 20:15

DSC01716

 

La bûche de Noël étant d’antan, une bûche de bois que l’on faisait bruler dans la cheminée, le soir du 24 décembre à la veillée, cette bûche de Noël, devait alors se consumer très lentement pour encore bruler le soir de Noël, le 25 décembre.

 

On retrouve les origines et cette tradition, de la buche de Noel, au XIIème siècle. Apparemment ce que l’on sait sur cette origine de la buche de Noel, c’est que c’était un rite païen, qui célébrait le solstice d'hiver.

 

Quand la bûche de Noël avait brulé, et été réduite en cendres, on gardait ces cendres, car on disait, que les cendres de la bûche de Noel, guérissaient des maladies, elles protégeaient contre les orages, et fertilisaient les terres. En fait dans une demeure on les conservait jusqu’au Noël suivant. En ce qui concerne l’origine de la bûche de Noel en ce qui concerne les traditions n’étaient pas les mêmes dans chaque pays. 


La bûche de Noel, le dessert succulent, telle que nous la connaissons maintenant en France, est apparue au XIXe siècle vers l’année 1879.

La première bûche de Noël, aurait été fabriquée par un pâtissier français, du nom de Pierre Lacam qui l’aurait réalisé à Paris.

Certains historiens, attribuent la réalisation de la bûche de Noel à un autre pâtissier en 1945, qui aurait réalisé ce dessert en le décorant, de divers petits objets. 


Enfin, si l'on ne sait pas exactement qui a créé le premier, la traditionnelle buche de Noël, telle que nous la connaissons aujourd'hui, en fin de repas de Noël, il faut dire qu'une bonne bûche de Noël est un succulent dessert qui régale les papilles et le palet !.

Partager cet article

Published by Tony
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Diable se Déguise en Gâteaux
  • Le Diable se Déguise en Gâteaux
  • : Découverte du monde de la pâtisserie professionnel . Avoir envie de donner envie !
  • Contact

Food Reporter

Programme Atelier Pâtisserie

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog